La sinuosité de la recherche

La recherche, aussi nommée investigation d’après le latin « investigationem » qui signifie « suivre à la trace », mène au sujet qui suit une trace particulière vers la sinueuse et risquée « découverte de l’inconnu ».

Bien que ce principe soit rationnellement accepté par la plupart de chercheurs et chercheuses, les dérives complexes qu’il implique ne sont pas faciles à comprendre ni surmonter.

D’un côté, on peut identifier que « la découverte » ne l’est jamais dans le sens du scientisme, mais l’est tout à fait du point de vue d’expérience subjective de se lancer à la quête. De l’autre, « l’inconnu » implique également l’immersion dans l’indéterminé, soit rationnel ou irrationnellement.

Quoiqu’elle soit, l’investigation oblige d’aller vers l’inconnu et ensuite, de se submerger dans les profondeurs de la vie, qui est elle-même toujours sinueuse et risquée.



Citer ce billet
Diego LOBO MONTOYA (2020, 28 janvier). La sinuosité de la recherche. Points de fuite. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tzp1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search